vendredi 5 novembre 2010

Gros plan sur Dumont d'Urville




La base de Dumont d'Urville est une base scientifique française qui se trouve en Terre Adélie et qui est gérée par l'Institut polaire Paul Emile Vicor (IPEV).

Ses 5000 m² de bâtiments accueillent en hiver (mars-novembre) une trentaine de personnes en totale autonomie, que ce soit des personnels des services généraux (électriciens, mécaniciens, cuisiniers, etc.) ou des services scientifiques (météorologues, sismologues, glaciologues, etc.) assurant la mise en oeuvre des programmes polaires.

Ces installations sont adaptées aux conditions extrêmes : températures variant de 0°C à -35°C, blizzard, longues nuits polaires, vents pouvant dépasser les 300 km/h (ce qu'on appelle les vents catabatiques).

La production électrique (90 à 100 kWh de consommation moyenne) est assurée par une centrale électrique qui est dorlotée par tous les membres de la base tant elle est vitale.

L’eau est produite par un distillateur à eau de mer utilisant la chaleur issue des circuits de refroidissement de la centrale électrique (cogénération).

Le traitement des déchets fait l'objet d'une procédures de tri strict avant rapatriement officiel en Australie ou en France.

C'est depuis Dumont d'Urville que partent les raids logistiques en direction de la station franco-italienne Concordia.

> Dumont d'Urville sur le site de l'IPEV.

> Dumont d'Urville sur Google Maps.

> La météo à Dumont d'Urville